«Marco n’est pas un gars qui aime les enfants!» – Ou peut-être que si?

Pour Michelle (21), le monde s’écroule lorsque sa relation heureuse avec son ami prend fin. Déprimée, elle se jette dans les bras d’un autre, Marco. Après une fête bien arrosée, ce qui devait arriver arrive – elle est enceinte de lui. Énorme choc pour Michelle. Elle est censée commencer un nouveau travail sous peu.

Ils ont pris la route de la responsabilitè: Marco et Michelle.

Michelle à propos de Marco: «Il a tellement changé à cause de notre fils. Il m’aide partout!» (image symbole - © ASME)

Tout ce qu’elle s’était imaginée à propos de la vie s’écroule en un instant. Qu’adviendra-t-il d’elle?

 

Les conseils avisés d’une gynécologue

Michelle explique à sa gynécologue qu’elle envisage d’avorter pour mettre fin à cette situation de détresse. La doctoresse, une sympathisante de la Fondation, lui signale alors l’existence de l’ASME.

 

Michelle consulte le site web de l’ASME. Elle est captivée par les récits de femmes se sentant piégées par une grossesse. Elle compose le numéro de téléphone indiqué et fait part de sa détresse à la conseillère. «Je m’en veux tellement de m’être mise dans une telle situation que je pourrais me suicider.» L’enfant contrecarre complètement ses plans. «Je ne me sens pas non plus capable de m’en sortir seule avec l’enfant.»

 

La voix brisée par l’émotion, elle doit souvent s’interrompre et elle éprouve de la peine à s’expliquer. La conseillère propose alors un rendez-vous dans la région de Michelle, une offre que celle-ci accepte avec soulagement.

 

Un long voyage pour la vie

La conseillère part immédiatement en voyage pour se rendre à l’autre bout de la Suisse, où Michelle lui rapporte les conseils reçus de ses amies: «Marco est un vrai fêtard, il n’est pas un gars qui aime les enfants! Tu espères qu’il t’aidera? Tu ferais mieux d’avorter!» Et elle d’enchaîner: «Pourquoi faut-il que cela m’arrive? Tout s’écroule autour de moi!»

 

La conseillère lui explique que l’ASME est là justement pour éviter cela. Elle lui explique les domaines où l’ASME peut intervenir afin que la vie avec l’enfant soit possible. Elle assure Michelle de son soutien, même après la naissance – si nécessaire et pour autant qu’elle le souhaite. Au cours de l’entretien, Michelle se calme peu à peu et elle commence croire à un avenir possible avec l’enfant.

 

Lors d’une nouvelle entrevue avec la gynécologue, le coeur de Michelle est conquis par le battement de celui de l’enfant. «J’avoue avoir peur de tout ce qui va m’arriver, mais je ne peux plus avorter. Je vous remercie de vos conseils et de m’avoir donné de l’espoir pour la vie avec l’enfant», confiera- t-elle plus tard à la conseillère.

 

Les proches réagissent plus positivement que prévu

Michelle s’attend à ce que Marco réclame immédiatement l’avortement lorsqu’elle lui annoncera la situation. Et effectivement: sa première réaction est de refuser l’arrivée d’un enfant. Mais avec le temps, il se ravise. Il prend même un nouvel emploi mieux payé, afin de pouvoir contribuer à l’entretien de l’enfant. Et il aide Michelle lorsqu’il le peut. Elle en est ravie.

 

Après que Michelle a changé d’emploi, le nouveau patron pose des exigences auxquelles elle n’est pas en mesure de répondre, étant enceinte. Elle lui rappelle alors les dispositions du droit du travail dont la conseillère l’avait instruite, et l’employeur doit céder.

Michelle craint d’informer ses parents. Elle appréhende surtout la réaction de son père. Et effectivement, la situation le fâche. Mais l’irritation finit par disparaître. Et lorsqu’un créancier réclame immédiatement son dû à Michelle après avoir appris sa grossesse, c’est même le père qui règle la dette en disant: «Je veux que tout aille bien pour l’enfant de ma fille.» Les parents vont jusqu’à louer un appartement près de chez Michelle pour pouvoir l’aider!

 

«Je suis super heureuse …»

Michelle reçoit quantité de choses utiles pour le bébé de la part de l’ASME. Tout est donc prêt lorsqu’elle met au monde un garçon en bonne santé. Marco, qui était un festoyeur invétéré, est désormais un père attentionné. «Il a tellement changé à cause de notre fils. Il m’aide partout!» confie Michelle à la conseillère après la naissance. «Je suis super heureuse d’avoir gardé l’enfant!»

 

Regardez ici l’abrégé de ce récit sous forme de film!