«Lumière dans le chaos!»

Vendredi après-midi, la centrale d’urgence de l’ASME reçoit un e-mail: «Bonjour. Je m’appelle (…). J’ai 34 ans. Je suis tombée enceinte par accident, et j’en suis à ma 12ème semaine. Malheureusement, je ne suis pas heureuse avec mon compagnon. Je n’arrive pas non plus à ressentir de liens avec l’être que je porte dans mon ventre. J’ai pratiquement irrévocablement décidé d’avorter, l’intervention se fera mardi. Mais c’est une question de morale qui me fait hésiter.

Mes nerfs sont à vif. Je n’ai plus qu’à lundi. Peut-être que votre soutien et votre opinion pourront m’apporter un peu de lumière au fin fond de ce chaos. Merci de me répondre rapidement… je n’ai plus que trois jours.» La conseillère sait très bien ce que cela signifie. Moins d’une heure plus tard, elle a répondu à la femme en lui demandant si elle aimerait prendre un rendez-vous pour en discuter. 

Ce n’est que le lundi que la réponse arrive. La conseillère apprend d’autres éléments sur la jeune femme. Elle prend les problèmes un par un, et fait à la femme enceinte une proposition d’aide concrète. Qu’elle annule l’avortement, l’Aide suisse pour la mère et l’enfant l’aidera aussi financièrement à subvenir aux besoins du bébé. Le temps presse. Le lundi, la femme se rend à l’hôpital pour un dernier contrôle et une prise de sang. 

Elle envoie un sms: «Merci beaucoup, ai lu votre mail avec vos idées et offres. Ça a de nouveau chamboulé ma décision. Suis assise sur la terrasse de l’hôpital, et je dois retenir mes larmes.» La conseillère lui répond immédiatement et reçoit un nouveau sms. Elles s’envoient ainsi une dizaine de sms dans la journée! Lundi soir, elles se parlent pour la première fois au téléphone. Le mardi matin, la femme annule l’avortement peu avant le rendez-vous. Deux jours plus tard, elle rencontre chez elle la conseillère qui est venue avec le centre de conseil mobile. Une nouvelle période commence: les doutes sont effacés, le cœur est plus léger. La conseillère lui promet qu’elle sera à ses côtés, non pas seulement jusqu’à la naissance, mais aussi après!