L’ASME a 20 ans!

Le 31 août 2021, il y avait exactement 20 ans que l’association Mamma a créé la fondation Aide suisse pour la mère et l’enfant (ASME). Aujourd’hui indépendante, l’ASME collabore étroitement avec l’organisation fondatrice. Vingt ans d’existence, ce sont 20 années d’engagements multiples et variés au service des mères en détresse et de leurs enfants à naître.

Grâce à l'aide offerte à des femmes enceintes en détresse, aujourd'hui, des milliers d'enfant sont en vie.

Beaucoup d'enfants sont en vie aujourd'hui, grâce à l'aide offerte par l'ASME aux mères en détresse.

L’ASME a consacré ces 20 dernières années à se positionner clairement et publiquement en faveur de la vie et du miracle qu’elle constitue. Son message: une aide est là pour les mères en détresse!

L’ASME a été très active: diffusion de spots à la télévision suisse, production du film «La vie après », mise en place de sites web d’aide pratique (p. ex. asme.ch / prodonna.ch / fenetre-a-bebe.ch / hope21.ch), campagnes d’affichage et tourna ge de nombreux clips vidéo (p. ex. des histoires du mois) pour ses propres canaux média.

Fait particulièrement touchant: un enfant sauvé de l’avortement grâce à une affichette placée dans les transports publics il y a quelques années, a récemment apporté un de ses dessins au président de l’ASME.

 

Échanges avec d’autres organisations

Ces dernières années, l’ASME a toujours cherché à collaborer avec d’autres organisations caritatives pour femmes enceintes en détresse. Elle les soutient dans des cas relativement lourds, afin qu’aucune mère en détresse ne reste sans aide en Suisse. L’ASME renforce son action en s’alliant à des organisations pro-vie à l’étranger. C’est d’ailleurs avec l’aide d’organisations américaines que l’ASME a pu réaliser les grands projets «hope21», mais aussi «Sauvez mon bébé», qui concerne un antidote à la pilule abortive Mifégyne®.

 

Un enjeu qui sauve des vies

Depuis sa création, l’ASME a traité quelque 20'000 dossiers de femmes ayant besoin d’aide, en leur fournissant conseils et soutien pratique. Pour ses actions, elle a dépensé plus 40 millions de francs. Environ 25-30 % des dossiers étaient des cas d’extrême urgence avant avortement. Dans 80 % de ces cas, les femmes ont finalement décidé de garder leur enfant. Autrement dit, environ 4000 enfants ont été sauvés. À cela s’ajoutent tous les bébés dont les mères n’ont jamais contacté l’ASME, mais dont le sauvetage est dû aux publicités de l’ASME.

Reconnue d’utilité publique depuis sa création, l’ASME est soumise à un double contrôle annuel: la révision de ses comptes par PricewaterhouseCoopers AG à Bâle, et le contrôle du rapport annuel par la Surveillance fédérale des fondations à Berne.

Également certifiée ZEWO, elle peut se targuer de répondre aux plus hautes exigences de qualité et de transparence, méritant ainsi toute la confiance des donateurs quant à sa gestion financière. L’ASME est très reconnaissante d’avoir pu agir pour le bien public ces 20 dernières années et d’avoir bénéficié du soutien et de la générosité de nombreuses personnes.