Grâce aux fenêtres à bébé, moins de bébés retrouvés morts

Le nombre de bébés retrouvés morts en Suisse baisse continûment depuis l’ouverture de la première fenêtre à bébé à Einsiedeln en 2001, une évolution confirmée aussi dans les récentes statistiques de l’ASME.

Enfants trouvés - statistiques

En 2001, de conserve avec l’hôpital d’Einsiedeln, l’ASME ouvrit la première fenêtre à bébé de Suisse. Depuis, l’ASME en gère six dans notre pays. Cette offre de services aux mères en détresse extrême se révèle efficace. Le nombre des enfants déposés dans une fenêtre à bébé (23) augmente, tandis que celui des bébés qu’on retrouve morts baisse. Pour l’ASME, cette heureuse évolution est due aux fenêtres à bébé. Il est notoire que le Conseil fédéral lui aussi trouve judicieuse cette offre de services. Dans un rapport datant d’octobre 2016, il a comparé le droit de l’enfant à connaître ses parents biologiques et son droit à la vie ou à la survie, et conclu comme suit: «Sauver la vie d’un enfant pèse plus lourd dans la balance, et de loin, que lui garantir le droit à connaître ses origines.» Entre-temps, environ la moitié de tous les enfants déposés disposent d’informations sur leurs parents biologiques.

 

Un nouveau-né retrouvé mort

À Reconvilier (BE), le 17 janvier 2019, un bébé a été retrouvé mort sur un parking. Les circonstances ayant entraîné la mort de cette petite fille ne sont pas encore connues. Mais il est certain que ce bébé a vécu après l’accouchement. De Reconvilier jusqu’à la prochaine fenêtre à bébé de l’hôpital de Lindenhof à Berne, il aurait fallu parcourir 60 km.

 

À nouveau un bébé dans la fenêtre à bébé

Seulement trois jours après, le 20 janvier 2019, a été déposé un nouveau-né en bonne santé dans une fenêtre à bébé (Bâle). Ce petit garçon était venu au monde la nuit précédente, et il est en bonne santé. Il va bien. Plus d’informations sur: www.fenetre-a-bebe.ch.