J’ai avorté

Des récits bouleversants de femmes après un avortement

Aujourd'hui encore, le souvenir de mon avortement éveille un sentiment douloureux en moi, accompagné de remords.

J’avais bien conscience du fait qu’en avortant je tuais mon propre enfant. Mais que devais-je faire?

L'incitation à l'avortement est énorme. Aujourd'hui, on attend d'une femme violée tombant enceinte qu'elle avorte. Tout autre alternative semble inconcevable, voire même insensée.

Je me suis sentie abandonée. Mes problèmes ont commencé au moment du diagnostic: mon enfant risquait d'être handicapé.